Le Vénérable Père Marie-Antoine de Lavaur, capucin, appelé Le Saint de Toulouse (1825-1907)
   

Menu général

Fermer Le Père Marie-Antoine de Lavaur, Capucin

Fermer Témoignages

Fermer Revue de presse

Fermer L'association

Fermer Initiatives locales

Fermer Notre action

Fermer Notre action - Commandes - Adhésions

Fermer Le temps de la reconnaissance

Fermer La cause de sa béatification

Fermer Son œuvre rééditée

Fermer Lengua española

Fermer Lingua italiana

Fermer Lingua portuguesa

Fermer Étude sur le Père Marie-Antoine

Fermer Gros plans sur sa vie

Fermer L'Œuvre du Pain des Pauvres de St-Antoine

Fermer Le P. Marie-Antoine missionnaire des enfants

Fermer Le Père Marie-Antoine vu par les artistes

Fermer Les Capucins en France

Fermer Les chemins de sainteté du P. Marie-Antoine

Fermer Lourdes: L'Apôtre de Lourdes

Fermer Lourdes: La Montagne sainte des Espélugues

Fermer Parole d'apôtre...

Fermer Poèmes au Ciel

Fermer Prières

Pour  utiliser  la   fonction
RECHERCHE   ci-dessous,
entrer le  mot   recherché
dans
la zone  blanche  et
cliquer   sur
   le    bouton
            Rechercher
Recherche




Calendrier
Visites

   visites

   visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
L'Œuvre du Pain des Pauvres de St-Antoine - 6. Anniversaire du 13 juin 2020

FÊTE DE SAINT ANTOINE DE PADOUE

ANNIVERSAIRE DU 12 JUIN 2020


Une pluie de grâces à Notre-Dame du Taur

où le Vénérable Père Marie-Antoine a été vénéré


              Les Franciscains ovationnés après leur messe d'adieux

                           à l'Église du Sacré-Cœur de Toulouse, leur paroisse

E769glise-Sacre769Cour.jpg

Ce 13 juin, ce devait être une messe presque comme les autres en ce temps de déconfinement très très progressif. Beauté et richesses spirituelles en ont fait un moment fort de grâces venues s’ajouter les unes aux autres. Béni soit Dieu, bénie soit la Vierge Marie puisque c’est à ses pieds que cette Eucharistie s’est déroulée, bénis soient les prêtres qui ont officié. Car, comme dit le père Marie-Antoine, «  il faut à l’Immaculée-Conception le prêtre qui tient sa place pour continuer d’enfanter Jésus et pour continuer d’immoler le Christ. »


Campons d’abord le décor. L’église Notre-Dame du Taur, entre le Capitole et Saint-Sernin. Une église pleine, à raison de 4 fidèles par banc, un banc sur deux. Parmi eux, de nombreux membres de l’APMA, l’association pour la mémoire du père Marie-Antoine. Tous enrubannés comme des paquets cadeaux pour le Seigneur, par les serpentins faisant frontière entre les bancs oui et les bancs non.


Le père Vincent Gallois, curé de la paroisse, concélèbre avec le père Philippe Bachet, capucin bien connu à Toulouse. Discret dans la nef, le frère Serge Delsaut, gardien des Franciscains de la ville. Le petit chœur Jean de Saint-Sernin se tient à bonne distance de la nef. Léone François comme chaque samedi assure l’animation et comme chaque samedi depuis le rappel à Dieu de Jean-Claude Guidarini, Emmanuel Pélaprat, un familier de Notre-Dame du Taur, est à l’orgue, un Puget.

Taur-P-V-Gallois.jpg
Le P. Vincent Gallois durant son homélie, sous l’œil attentif de Notre-Dame du Taur, venue des Remparts de la ville. Il quittera à la fin de l’été les paroisse St-Sernin-N.D. du Taur-St-Hilaire, menant pour la dernière fois le 15 août prochain la procession qu’il a créée, entre Notre-Dame des Remparts et le premier évêque martyr de Toulouse, saint Sernin ou Saturnin.


Taur-P-Ph-Bachet.jpg

        La proclamation

de   l'Évangile par le     P.  Philippe Bachet

capucin qui fut gardien du couvent de Toulouse. Ancien professeur d'orgue à l'Institut catholique de Toulouse,

il est l'auteur d'un ouvrage sur Xavier Darasse.

Taur-communion.jpg

Pourquoi une pluie de grâces cumulées ? C’est que, d’un commun accord, nous nous sommes mis, humblement mais remplis d’espérance, en situation de cumul. Il s’agissait d’abord, en ce samedi, rien moins que la messe anticipée de la Fête du Très Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ, la Fête-Dieu. « L’Eucharistie, et ce fut la conclusion de l’homélie du père Vincent Gallois, a toujours été là [en ce temps de confinement]. L’Eucharistie, c’est la manière ordinaire que Dieu a de dispenser sa grâce. Pourtant l’Eucharistie qui était présente, vous a manqué, nous a manqué. C’est qu’elle est ordinaire, parce que nous avons besoin de la célébrer pour découvrir les autres voies de sa communication, nous avons besoin de savoir qu’elle est célébrée pour savoir que cette grâce nous est donnée. »


St-Antoine-Taur.jpg


Cependant, nous n’en étions pas moins le 13 juin, fête de saint Antoine de Padoue. Ce saint « par qui l’on trouve Jésus », et à qui Marie a dit :

« Je te confie Jésus,
garde pour la terre ce trésor,
afin qu’aux grandes heures de tristesse,
la terre le trouve toujours dans tes bras,
pour sa consolation. » 1


Saint Antoine de Padoue fut le patron très aimé du père Marie-Antoine qui fit ce même jour du 13 juin, en 1856, sa profession religieuse au noviciat capucin de Marseille. Surnommé le « commis-voyageur de saint Antoine », embrassant tous les ministères, et d’abord l’apostolat des plus pauvres, c’est pour eux qu’il propagea en France et au-delà, l’Œuvre du Pain de saint Antoine.

Et ce fut enfin une messe d’action de grâce pour les 95 ans de présence de nos Franciscains à Toulouse après bien des siècles d’histoire commune, dont l’heure du départ a sonné.


Saint Antoine de Padoue à l’église Notre-Dame du Taur. La statue d’origine ayant été volée, ce Saint Antoine a été accueilli et installé la même année avec tous les honneurs le 17 octobre 1999 par Mgr de Saint-Blanquat et le P. Jean-Pierre Espin enfant de Saïda (Algérie). La statue était offerte par les paroissiens de Saïda, leur ancienne église ayant été détruite. Clin d’œil du ciel, assez semblable à l’originale, un  détail assez rare la distingue : la corbeille du pain des pauvres, inspiré de l’œuvre dont le P. Marie-Antoine s’est fait le promoteur.


Plutôt que de longs discours, voici la belle prière universelle qui résume et conclut :


Nous te rendons grâce, Seigneur, Dieu d’amour, de nous rejoindre dans le Saint-Sacrement. Fais qu’après avoir communié, nous soyons partout et pour tous, des ostensoirs de ton amour et de ta présence. Seigneur, nous te prions.
                                                                           Refrain : Par ton corps et ton sang (retrouvés), Seigneur Jésus, sauve-nous.

Seigneur Jésus, en ces périodes déstabilisantes et troubles où certains cultivent la violence, la haine et les divisions, soutiens, apaise et réconforte ceux qui souffrent injustement. Seigneur, nous te prions.                                             
                                                                          Refrain : Par ton corps et ton sang (retrouvés), Seigneur Jésus, sauve-nous.

Seigneur Jésus, Dieu d’amour, par les mains de nos prêtres tu nous donnes ta présence sacramentelle. Multiplie les vocations, de prêtres, de religieux, de laïcs, qui nous entraînent sur tes chemins de paix et d’amour. Nous te rendons grâce pour 95 ans de présence à Toulouse de nos frères franciscains au service des plus déshérités.
                                                                         Refrain : Par ton corps et ton sang (retrouvés), Seigneur Jésus, sauve-nous.

Seigneur Jésus, Dieu d’amour, nous te rendons grâce pour la reconnaissance de la vénérabilité du père Marie-Antoine, enfant de chœur dans cette église, le prédicateur à Notre-Dame du Taur, à Saint-Sernin et partout à Toulouse. Fais qu’il soit bientôt sur nos autels, comme un exemple et notre protecteur, lui dont ce jour marquera les 165 ans de sa profession religieuse. Seigneur, nous te prions.
                                                                        Refrain : Par ton corps et ton sang (retrouvés), Seigneur Jésus, sauve-nous.


1. Dans la neuvaine  du Père Marie-Antoine : « Prier avec saint Antoine de Padoue ».



Retour: (page 7) (page 1) (page 2) (page 3) (page 4) (page 5) 

Voir aussi: Paroles d'apôtre... St Antoine de Padoue... parlons-en avec le P. Marie-Antoine (suite)

 


Date de création : 09/07/2020 17:02
Dernière modification : 12/07/2020 11:57
Catégorie : L'Œuvre du Pain des Pauvres de St-Antoine
Page lue 64 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article


Association pour la mémoire du Père Marie-Antoine de Lavaur (APMA) 25 rue de la Concorde, 31000 Toulouse. Tél : 05 61 62 65 81. Présidente : Jacqueline Baylé.


^ Haut ^